Restauration de cadres XIX° siècle.

Restauration d’un cadre XIXème en plâtre et bois.

La structure du cadre est composée d’ornement moulés et collés en plâtre et d’un châssis en bois, ce qui rend l’ensemble lour et fragile.

Un angle avait complètement disparu à cause d’une chute. Un moulage avec une pâte bi-composante à base de silicone sert à faire un tirage précis de l’angle manquant. La dorure étant trop lacunaire, en accord avec le client, la surface est donc entièrement redorée façon XIXème à la détrempe et à la mixtion. Une patine à base de gouache et de colle de peau de lapin use et vieillit artificiellement la dorure.

D’autres exemples de restauration de cadres dorure :